Famille

Les Néons roses

Famille : Characidés

Genre : Hemigrammus

Espèce : erythrozonus

Nom commun : Néon rose, Tétra lumineux

Origine : Amazonie (Guyane Britannique)

Taille : Ce petit characidé mesure environ 4 cm.

Description : Le corps est transparent, le ventre est blanc argenté. Une ligne d’un rose luminescent traverse le corps sur toute sa longueur, du dessus de l’œil à la caudale. La nageoire dorsale est soulignée d’un liseret rose dans sa partie inférieure, tandis que sa partie supérieure, les pelviennes et l’anale le sont d’un liseret blanc laiteux. Le mâle est mince, la femelle plus ronde et légèrement plus grande.

Comportement : Le néon rose est un poisson tranquille, toujours en mouvement. Comme tous les autres néons a besoin de ses congénères pour s’épanouir. Un banc d’une vingtaine d’individu est du plus bel effet dans un bac. Une dizaine d’individus semble le minimum acceptable.

 

Maintenance : eau, température
Le bac doit mesurer au minimum 80 cm de long pour permettre la nage; le néon rose occupe la tranche inférieure de la couche d’eau moyenne.
Eau : 6,8 à 7,5 pour le PH, température comprise entre 24 et 27°C.
Un bac bien planté et une lumière adéquate feront ressortir les couleurs de ce petit poisson.

Nourriture :
Le néon rose a une préférence pour les nourritures vermiformes (tubifex, larves de moustiques, enchytrées …) mais ne dédaigne pas artémias, drosophiles, daphnies, ainsi que les nourritures sèches en paillettes.

Reproduction : assez difficile; un bac d’une quarantaine de litres suffit. Utiliser des plantes comme Cabomba comme lieu de ponte et quelques plantes de surface pour tamiser la lumière. Aussitôt la ponte et la fécondation effectuées retirer les géniteurs. Obscurcir les diverses parois de l’aquarium avec du papier ou des plaques de carton car les alevins craignent la lumière.
Les œufs éclosent au bout de 24 h d’incubation. Utiliser des infusoirs comme 1ère nourriture associée en alternance avec du jaune d’œuf.
On peut retirer progressivement les caches des vitres à partir des 3 ou 4èmes jours.
Nourrir progressivement avec des nauplies d’artémias.
Veiller au taux des nitrites auquel les alevins sont sensibles : il vaut mieux donc siphonner régulièrement la bac après distribution de nourriture.
Mes néons roses
(
avez vous vu la tête d'indien? les hasards de la photographie !!! )

Retours:

Mes écailles

Accueil